fbpx
Sauve mon chateau logo blue background

Abbaye de Fontaine Guerard : un lieu unique au coeur du Moyen-Âge

L'abbaye de Fontaine Guerard « fontaine qui guérit » est située au coeur de la vallée de l'Andelle, à Radepont. Positionnée au pied d'une source miraculeuse, elle était autrefois une abbaye cistercienne de femmes.

Nous terminons notre voyage au coeur de l'Andelle dans ce lieu magnifique où le temps semble s'être arrêté. Gaetan nous raconte son incroyable histoire, et Olivier Montpoint, le coup de coeur immédiat pour ce lieu qui lui appartient désormais.

Radepont

Eure (27)

L’abbaye de Fontaine Guérard est une ancienne abbaye cistercienne fondée en 1190. Elle fut rattachée à l’ordre de Cîteaux en 1207 et achevée en 1253. Cet ensemble monastique, aujourd’hui ouvert à la visite est un chef-d’oeuvre de l’architecture gothique anglo-normande du début du 13e siècle.

Abbaye de Fontaine-Guérard, du XIIe au XVe siècle

Ordre Cistercien
Louis IX

A l’origine simple prieuré fondé sur des terres marécageuses, l’abbaye Notre-Dame de Fontaine-Guérard voie le jour grâce à une charte de Robert de Leicester en 1135.

Construite non loin du domaine féodal de Radepont, l’abbaye bénéficiera d’une grande attention recevant ainsi des dons et des faveurs de la part de grands personnages tel que Robert de Poissy, Jehan sans Terre, Philippe II Auguste, Louis VIII le Lion, Louis IX appelé aussi Saint Louis, Philippe III le Hardy et Charles IV le Bel.

Durant la guerre de 100 ans la petite abbaye aura même la protection du roi d’Angleterre Henri V qui dès 1418 lui adresse une lettre de sauvegarde, et donnera ordre le 16 avril 1420 qu’on ne lui enlève aucune parcelle de terre.

Un meurtre effroyable, puis un terrible abandon

Plan de l'abbaye
Jacques Levavasseur
Baron Levavasseur

L’abbaye de Fontaine Guérard sera aussi le témoin d’un meurtre horrible, celui de la pauvre Mathilde de Poissy assassinée à la demande de son mari Guillaume, alors seigneur de Radepont.

L’abbaye trouvera ses derniers hôtes de marques durant le XVIIè et XVIIIè siècle, se limitant à l’évêque de Rouen qui aimait particulièrement s’y rendre pour déguster les succulentes truites pêchées au domaine.

Puis la révolution arrive, l’abbaye sera mise en vente comme bien religieux et sera démontée pour servir de carrière de pierres avant d’être abandonnée à son triste sort.

Le 12 mars 1792, François Guéroult devient acquéreur des bâtiments et décide de créer une vaste filature de coton. L’abbaye va être utilisée comme carrière de pierre pour la construction de la première filature. En 1822, M. Guéroult vend le domaine industriel au baron Levavasseur, propriétaire de nombreuses filatures en Normandie.

Les écuries et dépendances sont en danger.

Au début du XXème siècle, les descendants du baron Levavasseur vendent le domaine monastique. Plusieurs acquéreurs se succèdent jusqu’en 1937, date à laquelle le dernier propriétaire Fernand Colombel, sans héritier, lègue son domaine à l’Armée du salut. Après la Seconde Guerre mondiale, cette dernière met en place un programme de restauration des bâtiments conventuels en accord avec les Monuments historiques.

En 2013, l’Armée du Salut a vendu son domaine à Olivier Montpoint qui souhaite partager avec le visiteur la magie des lieux, et redonner à cette abbaye classée « Monument Historique » toutes ses lettres de noblesse et un nouveau rayonnement culturel.

Nous aider

Avec plus de 600 monuments en péril en France, la mission que nous nous sommes fixée représente une charge de travail énorme et un budget associé (frais de déplacement, matériel etc…). Si vous appréciez le contenu proposé et que vous souhaitez nous soutenir dans cette démarche, voici les différents moyen de nous aider. Le premier est de nous rejoindre sur notre page Facebook et de partager notre contenu afin de gagner en visibilité.

La première forme d’aide consiste à nous épauler dans le travail de recensement.

Si vous connaissez un monument en péril prenez 2 minutes de votre temps pour remplir le formulaire ou bien nous envoyer un message sur notre page Facebook, sans plus attendre.

Si tout comme nous, de voir ce patrimoine tombé peu à peu dans l’oubli te déchire le coeur, tu peux nous aider financièrement à couvrir plus de lieux en nous faisant un don ici et accéder au contenu en avant première :

Vous êtes certainement débordé par l’ampleur de la tâche. 

Mais si vous soutenez nos actions et que par solidarité vous voulez nous aider financièrement en échange d’une vidéo valorisant vos actions, vous pouvez faire un don VIP ici :

Grâce à vous et votre activité commerciale, l‘exploitation de votre domaine permet la préservation de votre demeure. Chapeau ! 

En échange d’une vidéo promotionnelle, nous serions ravis de récolter un don et continuer à proposer notre contenu :

Si vous vivez de la pierre, vous êtes très certainement passionné par les vieilles bâtisses. Peut-être même en vendez-vous ?

Nous avons une collaboration à mettre en place. On vous soutient en réalisant vos annonces vidéo en échange d’un don. 

Quand notre plus grand ennemi est le temps, nous sommes convaincus qu’une vente rapide et réussie contribue au sauvetage d’une vieille bâtisse.

Si vous soutenez nos actions et que vous souhaitez nous aider, ce serait un réel plaisir de vous compter parmi nos mécènes.

En échange d’un don, nous associerons votre nom au programme de sauvetage d’un lieu.

NOUS
AIDER

Face à l’ampleur de la tâche (plus de 600 chateaux abandonnés en France), nous avons besoin d’aide pour couvrir l’ensemble de ces urgences et pouvoir financer l’achat de matériel, frais de déplacement.